Pierre et Jean

Guy de Maupassant

La demande en mariage - Chapitre 6

De "Ils grimpèrent sur un roc ..." à "...en vingt paroles."





Plan de la fiche sur le chapitre 6 de Pierre et Jean de Maupassant :
Introduction
Texte étudié
Annonce des axes
Commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

    Ce texte est un extrait du roman naturaliste Pierre et Jean de Maupassant, roman publié en 1888.

Situation du passage :
- Après l'annonce de l'héritage. Objectif de la journée : partie de pêche pour fêter l'installation de Jean,
- Après l'épisode du portrait : Pierre a désormais la certitude de ce qui s'est passé.

Ici, jean dévoile son amour à Mme Rosémilly puisqu'il veut l'épouser. Nous assistons là à la réaction de celle-ci.

Pierre et Jean - Maupassant



Texte étudié

    Ils grimpèrent sur un roc un peu haut, et lorsqu'ils y furent installés côte à côte, les pieds pendants, en plein soleil, elle reprit :
    "Mon cher ami, vous n'êtes plus un enfant et je ne suis pas une jeune fille. Nous savons fort bien l'un et l'autre de quoi il s'agit, et nous pouvons peser toutes les conséquences de nos actes. Si vous vous décidez aujourd'hui à me déclarer votre amour, je suppose naturellement que vous désirez m'épouser." Il ne s'attendait guère à cet exposé net de la situation, et il répondit niaisement :
    "Mais oui.
    - En avez-vous parlé à votre père et à votre mère ?
    - Non, je voulais savoir si vous m'accepteriez." Elle lui tendit sa main encore mouillée, et comme il y mettait la sienne avec élan :
    "Moi, je veux bien, dit-elle. Je vous crois bon et loyal. Mais n'oubliez point que je ne voudrais pas déplaire à vos parents.
    - Oh ! pensez-vous que ma mère n'a rien prévu et qu'elle vous aimerait comme elle vous aime si elle ne désirait pas un mariage entre nous ?
    - C est vrai, je suis un peu troublée." Ils se turent. Et il s'étonnait, lui, au contraire qu'elle fût si peu troublée, si raisonnable. Il s'attendait à des gentillesses galantes, à des refus qui disent oui, à toute une coquette comédie d'amour mêlée à la pêche, dans le clapotement de l'eau !
    Et c'était fini, il se sentait lié, marié, en vingt paroles.

Guy de Maupassant - Pierre et Jean - Extrait du chapitre V




Annonce des axes

I. Une scène de demande en mariage étrange, décalée par rapport aux conventions romanesques habituelles
1. Une inversion des rôles
2. Deux caractères opposés

II. Une critique du mariage de la part du narrateur
1. L'absence de tendresse
2. Des préoccupations bourgeoises surtout de la part de Mme Rosémilly
3. Le mariage comme piège



Commentaire littéraire

I. Une scène de demande en mariage étrange, décalée par rapport aux conventions romanesques habituelles

1. Une inversion des rôles


2. Deux caractères opposés


TRANSITION

Implicitement, par la manière dont il rapporte l'événement, le narrateur porte un regard critique sur l'amour et sur le mariage.


II. Une critique du mariage de la part du narrateur

1. L'absence de tendresse

2. Des préoccupations bourgeoises surtout de la part de Mme Rosémilly

La seule expression de "sentimentalité" qu'elle manifeste pour Jean ("Je vous crois bon et loyal" = sous-entendu : "vous ferez un bon mari") montre bien cette idée très conventionnelle et peu tendre du mariage et de l'amour.


3. Le mariage comme piège

En regard de la situation où se trouvent les deux personnages (une partie de pêche), le lecteur a ici l'impression que Jean est pris dans les filets de Mme Rosémilly : l'expression "il se sentait lié, marié" est assez explicite de ce point de vue.
   C'est comme si la proie que devait être pour lui Mme Rosémilly avait capturé le pêcheur : "Et c'était fini".
   Ceci est très représentatif de la vision que Maupassant donne du mariage à travers le livre.

-> Développer cela dans l'ouverture de la conclusion, en amorçant ainsi un thème de discussion possible.





Conclusion

    Dans cet extrait de Pierre et Jean, on assiste à une scène de demande en mariage peu ordinaire. En effet nous avons pu voir que les rôles des deux personnages étaient inversés, sans doute en raison de leurs caractères opposés.
    On a ici un texte qui est très satirique sous son air froid et objectif puisque le mariage est évoqué ici par Maupassant comme un piège et quelque chose qui conduit de toute façon les personnages vers une impasse.

Retourner à la page sur Pierre et Jean - Maupassant !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2016 !
Merci à Anne-Laure pour cette analyse sur le chapitre 6 de Pierre et Jean de Maupassant