Pierre et Jean

Guy de Maupassant

L'annonce de l'héritage - Chapitre 1

De "L'étonnement fut si grand…" à "...annoncée tout à l'heure avec conviction."





Plan de la fiche sur le chapitre 1 de Pierre et Jean de Maupassant :
Introduction
Texte étudié
Annonce des axes
Commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

Présenter rapidement l'auteur et l'œuvre :
Extrait du roman naturaliste Pierre et Jean de Maupassant, publié en 1888.

Situation du passage :
Extrait du premier chapitre de Pierre et Jean, ce texte introduit un élément capital pour l'intrigue (l'élément perturbateur) : le fait que Jean hérite d'une somme d'argent considérable. Maître Lecanu, le notaire est venu annoncer lui-même la nouvelle. Pour ménager ses effets, il procède en deux temps : il révèle d'abord aux Roland la mort de leur ami Léon Maréchal ; puis il laisse passer leur première réaction avant d'en venir à l'essentiel, c'est à dire à la façon dont se présente l'héritage.

Pierre et Jean - Maupassant



Texte étudié

[…]

L'étonnement fut si grand qu'on ne trouvait pas un mot à dire.
Mme Roland, la première, dominant son émotion, balbutia :
"Mon Dieu, ce pauvre Léon... notre pauvre ami... mon Dieu... mon Dieu... mort !..." Des larmes apparurent dans ses yeux, ces larmes silencieuses des femmes, gouttes de chagrin venues de l'âme qui coulent sur les joues et semblent si douloureuses, étant si claires.
Mais Roland songeait moins à la tristesse de cette perte qu'à l'espérance annoncée. Il n'osait cependant interroger tout de suite sur les clauses de ce testament, et sur le chiffre de la fortune ; et il demanda, pour arriver à la question intéressante :
"De quoi est-il mort, ce pauvre Maréchal ?"
M. Lecanu l'ignorait parfaitement.
"Je sais seulement, disait-il, que, décédé sans héritiers directs, il laisse toute sa fortune, une vingtaine de mille francs de rentes en obligations trois pour cent, à votre second fils, qu'il a vu naître, grandir, et qu'il juge digne de ce legs. A défaut d'acceptation de la part de M. Jean, l'héritage irait aux enfants abandonnés." Le père Roland déjà ne pouvait plus dissimuler sa joie et il s'écria :
"Sacristi ! voilà une bonne pensée du coeur. Moi, si je n'avais pas eu de descendant, je ne l'aurais certainement point oublié non plus, ce brave ami !" Le notaire souriait :
"J'ai été bien aise, dit-il, de vous annoncer moi-même la chose. Ça fait toujours plaisir d'apporter aux gens une bonne nouvelle." Il n'avait point du tout songé que cette bonne nouvelle était la mort d'un ami, du meilleur ami du père Roland, qui venait lui-même d'oublier subitement cette intimité annoncée tout à l'heure avec conviction.

[…]

Guy de Maupassant - Pierre et Jean - Extrait du chapitre I




Annonce des axes

I. Les réactions très différentes des personnages
1. Mme Roland : une émotion contenue
2. La joie de M. Roland
3. La satisfaction du notaire

II. La présence du narrateur
1. La cupidité de M. Roland
2. Premiers indices de vérité
3. Quelques thèmes importants du roman mis en place



Commentaire littéraire

I. Les réactions très différentes des personnages

On peut noter qu'il y a une organisation assez méthodique de la présentation des réactions :
- "la première" -> Mme Roland
- "Mais" -> M. Roland
- "Maître Lecanu" -> le notaire

Nous choisissons de garder l'ordre d'intervention des personnages pour analyser leurs réactions.


1. Mme Roland : une émotion contenue

2. La joie de M. Roland

Le narrateur oppose les 2 époux de différentes façons :
3. La satisfaction du notaire


II. La présence du narrateur

Dans cet extrait de Pierre et Jean, le narrateur ne se contente pas de conduire le récit : il marque sa présence en mettant à nu les caractères et en laissant deviner les grands thèmes du roman.

1. La cupidité de M. Roland

Le narrateur le démasque en montrant que ses préoccupations sont uniquement financières :

2. Premiers indices de vérité

Le narrateur laisse au lecteur la possibilité de deviner ce qui échappera toujours à M. Roland : ici, à quelques reprises, il donne des indices sur la nature exacte du lien qui pourrait exister entre Jean et Maréchal :
3. Quelques thèmes importants du roman mis en place

Dans cet extrait qui introduit l'élément perturbateur, le narrateur par sa présence et à travers les réactions des personnages met en place quelques thèmes du roman comme :




Conclusion

    Sur le plan de l'intrigue, cet extrait de Pierre et Jean délivre une nouvelle capitale et met en place les caractères si différents de M. et Mme Roland.
    Cependant, une autre chose particulièrement intéressante ici est la place du narrateur : celui-ci apparaît en effet derrière ses personnages. Il démasque discrètement l'hypocrisie de certains propos.
    Il nous laisse la possibilité en tant que lecteur d'entrevoir la suite du récit et nous invite à y réfléchir : Est-ce vraiment une "bonne nouvelle" qu'apporte ici Me Lecanu ? Au début du chapitre VI, M. Roland fera remarquer : "Depuis que nous avons eu le bonheur de cet héritage, tout le monde semble malheureux."

Retourner à la page sur Pierre et Jean - Maupassant !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2016 !
Merci à Anne-Laure pour cette analyse sur le chapitre 1 de Pierre et Jean de Maupassant