UNE VIE - Maupassant

Quel rôle jouent les saisons dans le roman ?





Elles sont le symbole du temps et influencent les sentiments de Jeanne.

I. Le printemps

Cette saison a un rôle prépondérant. On le découvre dès le chapitre 2. Pour Jeanne, le printemps symbolise le bonheur, l'amour et l'appel de la nature. Jeanne fait beaucoup de promenades le printemps ; c'est l'époque où elle rencontre Julien.
A chaque hiver, Jeanne est impatiente de le voir arriver : chapitre 7 "Jeanne attendait anxieusement le retour des souffles tièdes". Il symbolise la fin des souffrances mais perd son importance au fil du roman ; à la fin il lui redonne des forces mais n'efface pas ses tristes pensées.


II. L'été

Comme le printemps il symbolise le bonheur. Par exemple, elle se marie en été, son voyage de noces en Corse a lieu à la fin de l'été et son fils naît au beau milieu de l'été à la fin du mois de juillet. Tous ces moments sont des moments de bonheur immense même si par la suite elle regrettera l'époque de son voyage de noces.


III. L'automne

L'automne est la période de la découverte de la réalité. Julien dévoile sa véritable personnalité. Jeanne découvre l'existence de sa vie monotone : "alors plus rien à faire, aujourd'hui, ni demain, ni jamais. Elle sentait tout cela vaguement à une certaine désillusion, à un affaissement de ses rêves". Elle perd ses illusions mais aussi son énergie.


IV. L'hiver

L'hiver symbolise les moments de plus grand désespoir. Il évoque les souffrances de Jeanne. On trouve de plus en plus de descriptions hivernales à mesure qu'on progresse dans le roman. C'est l'époque où Jeanne découvre l'infidélité de Julien avec la bonne Rosalie. Elle en tombe malade et pense qu'elle va en mourir. De l'hiver se dégage l'idée de mort avec la mort de tante Lison au chapitre 11 et celle du chien Massacre au chapitre 13. L'hiver a une mauvaise influence sur Jeanne au contraire du printemps.



Les saisons sont le moyen de Maupassant d'exprimer, avec l'aide des objets, le temps qui s'écoule et les sentiments de Jeanne. Deux saisons sont particulièrement importantes : le printemps qui est synonyme de bonheur et l'hiver qui est synonyme de malheur et de mort. La vie de Jeanne suit les saisons. Le début du roman commençant par un printemps pluvieux montre que la vie de Jeanne sera jalonnée de bonheur mais aussi d'épreuves qu'elle aura du mal à surmonter. La fin du roman est marquée par le printemps qui symbolise l'espoir apporté à Jeanne par sa petite-fille.





Retourner à la page sur Une vie !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français !


Merci à Cécile : didi.bidi@radionaze.com qui m'a envoyé cette fiche...