Préface au traité du vide

Blaise Pascal






Plan de la fiche sur la Préface au traité du vide de Pascal :
Introduction
Eléments de commentaire littéraire
Conclusion


Introduction

    Depuis les années 1640, Blaise Pascal (1623 - 1662) travaille sur la pression atmosphérique, ce qui l'amène à traiter un sujet sensible : le vide. Pour "l'autorité", le vide n'existe pas <=> Blaise Pascal se heurte de front à l'Eglise et aux savants "officiels". Il lui faut donc argumenter sur le sujet : dans quelle mesure l'autorité est-elle valable ?

Blaise Pascal
Blaise Pascal




Lecture du texte



Eléments de commentaire littéraire

1. "Chacun son métier"

Pour Pascal, il y a une opposition fondamentale entre la raison et le cœur, entre ce qui se découvre par la science et ce qu'on se contente d'admettre :
   => employons l'autorité là où elle a un sens (il ne s'agit pas de la refuser). Employons la raison là où l'autorité n'a pas sa place.


2. La religion

La religion est au centre de ce texte :
* le problème est un problème religieux
* les textes sacrés sont par excellence l'autorité (indiscutée).
Raisonnement de Blaise Pascal : La religion n'est pas de l'ordre du rationnel, donc on ne peut comprendre que grâce à Dieu (les textes sacrés).


3. Audace et prudence

Blaise Pascal est obligé d'équilibrer son argumentation : audace au paragraphe 1, prudence au paragraphe 3 (fin).


4. Le progrès

L'esprit humain peut découvrir des choses révolutionnaires jusque là.
  => idée révolutionnaire des connaissances de capitalisation. Il y a une sorte d'humanisme les généralisations se "font la chaîne" pour améliorer leurs savoirs. C'est l'idée de progrès infini, physique du XVIIIème.





Conclusion

L'habileté de Pascal réside en deux procédés :
  - Il ne conteste pas "en bloc" l'autorité.
  - Il se place délibérément (mais il n'a pas le choix ) d'un point de vue de savant chrétien.
-> Au XVIIème : il est exclu d'être ouvertement athée. Il faut au contraire montrer que l'on est encore plus chrétien que son adversaire.

Retourner à la page sur l'oral du bac de français 2017 !
Merci à Pauline pour cette analyse sur la Préface au traité du vide de Pascal