Une partie de campagne

Maupassant

Résumé






L'auteur et l'œuvre

    Maupassant naît le 5 août 1850 en Normandie. Issu de famille bourgeoise, il vécut une enfance plutôt malheureuse lorsque ses parents se séparent. Il rencontre en 1874 Zola, Daudet, Tourgueniev,...groupe d'écrivains naturalistes ; il publie alors ses premières nouvelles en 1875.
Maupassant écrit plus de trois cent nouvelles et six romans. C'est le feuilletoniste le plus apprécié de Paris. Après une tentative de suicide en 1881, Maupassant meurt en 1893.

    C'est en 1881 que débute la carrière littéraire de Maupassant, avec la parution du recueil La maison Tellier dont Une partie de campagne fait partie. La nouvelle étudiée raconte l'enchaînement d'une journée à la campagne, durant laquelle la rencontre de la jeune fille Dufour avec un canotier va l'amener vers un destin qui aurait pu être le sien.
    Une partie de campagne est une nouvelle qui ne laisse rien au hasard. Maupassant reflète dans beaucoup de ses écrits ses souvenirs personnels. Ici, dans Une partie de campagne, Maupassant connaît les lieux, les paysages. Sa vision du point de vue de la famille Dufour est en admiration naïve par rapport à la campagne.
    En tant que lecteur, nous découvrons le paysage en même temps que les personnages. L'auteur nous donne énormément de détails dans sa description. Le départ des Dufour, leur trajet, le choix des lieux reflète les goûts de la famille bourgeoise. On remarque lors du voyage que plus on s'approche de Bezons, plus il fait chaud, "Le soleil commençait à brûler les visages". On peut aussi penser que le nom de "Dufour" donné à cette famille bourgeoise, exprime une sensation de chaleur, et annonce le thème.
    De toute évidence cette nouvelle est du type narratif et descriptif.
    L'auteur porte un jugement péjoratif sur la famille Dufour, et un jugement ironique également lors de la description de Mme Dufour. Mme Dufour est le personnage le plus mis en valeur dans la nouvelle.
    On distingue encore une description dépréciative de la part de l'auteur sur le paysage de la banlieue ("hangars abandonnés","infertilité"...) avec la lumière et la chaleur ("soleil écrasant"). L'auteur a utilisé ici le champ lexical de l'impureté.
    Maupassant, pour cette nouvelle, nous fait part de sa révolte par rapport à la classe sociale des petits bourgeois.



Analyse de la structure du texte

La nouvelle de Maupassant peut être définit en cinq parties.

Première partie intitulée " Passage de la ville à la campagne" (début..."sur les escarpolettes"). Le début de la nouvelle nous décrit le départ pour la journée des Dufour, puis le déroulement des paysages au fil du voyage qui les mène à Bezons. Au long de cette première partie, Maupassant nous donne beaucoup de détails sur la description des paysages que traversent les Dufour.

Deuxième partie intitulée "La balançoire" ("Mademoiselle Dufour essayait de se balancer debout...des rires faisaient grimacer diversement"). Arrivées à Bezons, la mère et la fille Dufour se mettent sur la balançoire. Cette scène met en place un système d'opposition entre la mère et la fille. On observe la syntaxe, une symétrie qui accentue les différences mère/fille ;

Mme Dufour/Mlle Dufour

cramponnée/bras tendus
poussée/seule
veut manger à l'intérieur/veut manger sur l'herbe
gémissement/muette
grotesque/naturelle.

Ce sont deux paragraphes construits de façon parallèle.

Troisième partie intitulée "La rencontre avec les canotiers" ("Une servante était venue...qui paralysait sa vigueur"). Ce passage du récit nous indique la rencontre des Dufour avec les deux canotiers, dont l'un d'eux va connaître une petite aventure avec la jeune fille Dufour.

Quatrième partie intitulée "Le rossignol, symbole de l'amour" (La jeune fille...qui la traversait malgré lui"). Scène d'amour entre la jeune fille Dufour et le canotier, dont le chant d'un rossignol porte cet amour. Ici, Maupassant se moque de ses personnages.

Cinquième et dernière partie intitulée "Henri aux nouvelles" ("Mme Dufour prit son bras"...fin). Après avoir repris le chemin de retour pour rentrer sur Paris, deux mois après, les Dufour reçoivent la visite inattendue d'Henri (le canotier de Bezons). Henri était venu en fait prendre des nouvelles d'Henriette, il n'avait aucunement oublié leur aventure, mais ne se serait douter qu'en à peine deux mois elle serait déjà mariée.





Retourner à la page sur l'oral du bac de français !

Merci à celui ou celle qui m'a envoyé cette fiche...