Relation de la maladie du jésuite Berthier

Voltaire






Introduction :

      Le XVIIème siècle est le siècle de l'esprit critique et de la manière vive de s'exprimer. Voltaire représente bien cet esprit caustique (ou polémique), il écrit sous forme de pamphlets. Par exemple pour attaquer les jésuites comme dans ce texte La Relation de la maladie du jésuite Berthier.


Proposition de plan :

I- C'est un conte, une anecdote :

  - Enchaînement rapide des faits
  - Obstacle :
      - Intervention des médecins de la Cour
      - Arrivé du 4ème médecin et son diagnostic
  - Amélioration :
      - Tentative de remède
  - Impression qu'il y a un public
  - Intérêt maintenu par le narrateur


II- Une attaque en règle :

 - L'ennemi est clairement désigné
 - Accusation plaisante
 - Tous les Jésuites sont attaqués
 - Chute de l'intervention des médecins
        journal de Trévoux = pire poison


III- Une vengeance des philosophes :

  - Obscurantisme des 3 médecins
 - Voltaire rend hommage au progrès scientifique : référence au médecin savant (ex de l'Anglais)
 - Contre-poison = 1 seule page de l'encyclopédie (pour 24 journaux)
                  ---> hommage à tous les philosophes !


Conclusion :

  La Relation de la maladie du jésuite Berthier s'inscrit dans une polémique entre les philosophes et les jésuites. Dans ce combat, Voltaire choisi l'arme du rire pour ridiculiser l'adversaire. Grâce à la forme du conte et aux qualités littéraires du texte, cette histoire d'actualité du XVIIème siècle a gardé toute sa saveur.




Retourner à la page sur l'oral du bac de français !