Fantaisie

Gérard de Nerval




Introduction

Le poème « Fantaisie » est tiré du recueil Odelettes, composé par Gérard de Nerval aux alentours de 1835.
Le titre « Fantaisie » renvoie d’abord à la puissance de l’imaginaire, célébrée par Nerval, mais une fantaisie est également une forme musicale libre particulièrement prisée par les romantiques, notamment par Chopin.


Lecture du poème



Télécharger Fantaisie - de Gérard de Nerval en version mp3 (clic droit - "enregistrer sous...")
Lu par René Depasse - source : litteratureaudio.com


Fantaisie

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très-vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

Or, chaque fois que je viens à l'entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C'est sous Louis treize; et je crois voir s'étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit,

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence peut-être,
J'ai déjà vue... et dont je me souviens !

Gérard de Nerval - Odelettes





Proposition de plan de commentaire

I – Un poème musical

    1 – commentaire du titre
    2 – allusions musicales
    3 – musicalité du vers


II – L’évocation du passé

    1 – imagerie romantique
    2 – un tableau naïf
    3 – la tentation du récit


III – Imagination ou souvenir ?

    1 – “correspondances” sensorielles
    2 – un voyage immobile
    3 – du doute à la certitude : métempsycose





Conclusion










Retourner à la page sur l'oral du bac de français !


Merci à celui ou celle qui m'a envoyé cette fiche