Le séjour en Corse

Une Vie - Guy de Maupassant





Séjour en Corse = véritable tournant dans la vie du couple, et surtout dans celle de Jeanne, qui l'apprécie autant sur le plan culturel que sentimental. Le voyage est d'ailleurs raconté à travers le regard de Jeanne.


Après huit jours de route, départ de Marseille pour la Corse à bord du bateau "Le roi-Louis"
Sur le bateau, on a un nouvel indice de l'ignorance de Jeanne :
-elle semble ne pas connaître les dauphins
-esprit enfantin contrairement à Julien dont aucun trait de sentiment, aucune émotion ne sort de sa personne "sur le pont du bateau, il s'endormit tout de suite" -> on commence ainsi à connaître le vrai Julien, avare et visiblement éduqué différemment de Jeanne (il discute les prix, etc). Dès leur arrivée, Jeanne est prise d'une envie de découvrir, de visiter, contrairement à Julien qui préfère consacrer son temps à des rapports plus intimes avec son épouse -> un certain désaccord moral.


Trois jours plus tard, ils font un voyage avec un guide à travers le maquis. Jeanne est heureuse. Ils font ensuite escale à Piana chez un couple du même âge. On apprend un nouveau trait de caractère de Julien : il a une certaine attirance pour les femmes qui transparaît notamment quand il est le seul à dire bonsoir au groupe de femmes croisé.


Le lendemain matin, durant la promenade, Jeanne reste sensible devant une forêt décrite de façon poétique par maupassant. Elle s'émeut, et ne parle plus.
Nouvelle incompréhension entre les deux époux : Julien ne parle pas, ne comprend pas la réaction de sa femme.
Lors d'un arrêt près d'une fontaine, Jeanne commence à apprécier les rapports intimes avec Julien ; on peut considérer qu'elle devient plus mature.


Nouvelle escale à Erisa : ici, ils sont accueillis par un couple ayant des liens de parenté avec de célèbres bandits corses. Le mari leur raconte d'ailleurs une histoire à leur propos qui intéresse Jeanne. Cette histoire est un extrait de Histoire Corse, d'Albert Marie Schmidt.
Lorsqu'ils partent, Jeanne est tellement satisfaite qu'elle promet d'envoyer un cadeau à la femme (un pistolet pour tuer son beau-frère).
Par la suite, depuis cette nuit d'amour, pour Jeanne seul Julien compte : elle est de plus en plus ouverte à ses désirs.


Vers le fin du voyage, une distance se remet entre Jeanne et Julien ; elle est sûrement due à de la lassitude de la part de Julien. Jeanne, quant à elle, décide de retarder son retour de quelques jours. Nous constatons au retour une nouvelle preuve de l'avarice de Julien, lorsqu'il refuse à Jeanne de lui rendre la totalité des sous donnés par petite mère.


Durant ce voyage, on peut dire que Jeanne a fait des découvertes sur la vie amoureuse alors qu'on commence à connaître Julien tel qu'il est vraiment : avare, mal éduqué, et très attiré par les femmes.
Une série de désententes entre Jeanne et Julien commence à s'installer, ce qui est une prolepse des malheurs futurs de Jeanne.
Par ailleurs, c'est dans l'île que l'amour entre les deux est le plus fort ; lorsqu'ils repartent, l'ennui et un vide s'installent. De façon symbolique, leur amour est resté dans l'île, un lieu clos et isolé.

Paysage de Corse


Retourner à la page sur Une vie !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français !


Merci à Cécile qui m'a envoyé cette fiche...