Biographie de Jean Racine


RACINE, dramaturges classique français
(La Ferté-Milon 1639 - Paris 1699)

Jean Racine

      Jean Racine est un Dramaturge du XVIIe siècle. Orphelin, il reçoit auprès des jansénistes de Port-Royal une éducation religieuse et littéraire soignée. Il s'exerce à la poésie en célébrant Louis XIV, mais c'est le théâtre qui l'attire. Bravant les condamnations des jansénistes, il écrit La Thébaïde (1664) et Alexandre le Grand (1665), mais son talent éclate avec Andromaque (1667), qui triomphe à l'Hôtel de Bourgogne. Son succès lui attire des inimitiés qui le contraignent à justifier son art face aux partisans de Corneille: à l'héroïsme cornélien, Racine oppose les faiblesses humaines, dans un langage poétique nouveau. Devenu le symbole de la tragédie classique et du respect des unités, son œuvre se poursuit avec Britannicus (1669), Bérénice (1670), Phèdre (1677)... Nommé historiographe du roi, il retrouve le théâtre à la fin de sa vie avec des pièces chrétiennes (Esther (1689), Athalie (1691)), à la demande de Mme de Maintenon.
      La vision pessimiste et sombre que Racine a de l'homme est surement due à son éducation janséniste car pour eux l'homme est un être déchu qui ne peut strictement rien sans Dieu. Les pièces de Racine vont donc mettre en valeur une passion dévorante, destructrice et compliquée dans ses histoires, en général, c'est une passion qui n'est pas réciproque. Les personnages vont donc être enfermés dans une grande solitude. De plus il n'y a pas de communication la plupart du temps entre les personnages secondaires (les confidents) et les personnages principaux. Le confident essaie de parler le langage de la raison mais il ne sera pas entendu ni compris par le passionné (aveuglé, celui-ci perd le raison). Ce dernier peut devenir assassin, fou, suicidaire. La fin des pièces de Racine est souvent marquée par un "bain de sang". Ses pièces suivent beaucoup de thèmes, la solitude, l'absence de communication, le pessimisme de l'auteur, etc.
      Racine est un des auteurs principaux du classicisme, il est l'auteur qui les représentent vraiment, il est la figure emblématique de cette période. Louis XIV est aussi très lié au classicisme et aux auteurs de cette époque, il a été un grand mécène.




Retourner au choix des biographies !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français !