Biographie de Apollinaire


APOLLINAIRE, écrivain français
(Rome 1880 - Paris 1918)

Apollinaire

      Wilhelm Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, naît à Rome en 1880. Son 1er travail est d'être précepteur d'une jeune aristocrate en Rhénanie. En 1907, il s'établit à Paris. Ce fut un ami très proche de Picasso.Il aura une liaison avec Marie Laurencin (une peintre), avec laquelle il vivra jusqu'en 1912. Il est mobilisé en 1914, blessé en 1916, trépané. En 1918, il est touché par la grippe espagnole et meurt tragiquement alors qu'il venait juste de se marier.

      Guillaume Apollinaire collabora à la Revue blanche, à la Plume, au Mercure de France et témoigna de toutes les découvertes et avant-gardes de son temps : l'art naïf (le Douanier Rousseau), l'art nègre, le fauvisme, le cubisme avec Braque et Picasso (les Peintres cubistes, 1913). Plus encore que ses contes, pleins de fantaisie et d'humour (l'Enchanteur pourrissant, 1909 ; l'Hérésiarque et Cie, 1910 ; le Poète assassiné, 1916), ses recueils poétiques, d'inspiration autobiographique et où le mystère est une constante (Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée, 1911) ; Alcools (1913) ; Calligrammes (1918), constituent une quête constante de la beauté et une tentative d'association immédiate entre l'image et son expression verbale. Porte-parole de la modernité et de la « surprise » (L'Esprit nouveau et les poètes, 1917), il annonça le surréalisme (Les Mamelles de Tirésias, « drame surréaliste », 1917).


apollinaire
Apollinaire, par Henri Frick
apollinaire
Guillaume Apollinaire


Quelques commentaires et lectures audio de poèmes connus de Guillaume Apollinaire :
      Le Pont Mirabeau    Lu par Apollinaire
      La Loreley
      Nuit rhénane
      La chanson du mal aimé    


Retourner au choix des biographies !
Retourner à la page sur l'oral du bac de français !